+33(0)6 42 05 48 17 contact.odyssea@gmail.com
Réseau Odyssea
Logo Fb logo scoop it logo youtube

Le Projet Odyssea Antilles Sustainable Nautical & Cultural Blue Routes

Axe 5 : Protéger et valoriser l’environnement naturel et culturel dans la Caraïbe

 OS 4 : Accroître l’attractivité touristique du territoire de coopération au travers de la mise en valeur conjointe de son patrimoine naturel et culturel

LE PROJET ODYSSEA ANTILLES SUSTAINABLE NAUTICAL AND CULTURAL BLUE ROUTES

« Odyssea Antilles Sustainable Nautical and Cultural Blue Routes » est sur une logique d’application des modèles de gestion et de valorisation patrimoniale et naturelle mais à échelle transfrontière.

Le projet « Odyssea Antilles Sustainable Nautical and Cultural Blue Routes » est une déclinaison régionale du projet transnational (cohérence bassin de navigation des Antilles, concept de multi-destination bleue), plus ciblée sur les activités nautiques, la plaisance et la petite croisière autour d’un modèle commun d’écotourisme, une gestion commune environnementale et de modèle partagé – Les Routes Bleues® Mythiques – et prend en compte la valorisation et l’attractivité des escales culture, patrimoine, saveurs, nature, l’itinérance douce (slow tourisme), la connectivité littoral – hauts pays ruraux,  par la médiation et innovation numérique, dans le cadre d’une stratégie de smart specialisation de tourisme bleu et vert et de développement territorial durable avec les acteurs locaux.

LE PROJET ET SES OBJECTIFS

L’objectif est ambitieux : faire reconnaître la région de coopération comme « Destination Bleue d’Excellence », un pôle d’excellence de l’écotourisme dans les Antilles. Le défi commun est la mise en tourisme durable et exemplaire des routes maritimes historiques du bassin de navigation transfrontalier des Antilles. Une Route Bleue Mythique des Antilles mer et terre de valorisation du patrimoine naturel et culturel qui invite à faire escale dans les villes-ports connectées aux hauts-pays et entreprises de la croissance bleue (nautisme, plaisance, croisière, pescatourisme…). Un objectif de meilleure attractivité rendu possible grâce au présent projet de valorisation innovante et raisonnée des escales Nature, Culture et Patrimoine, Saveurs et Savoir-faire, Art de vivre, Santé et Bien-être.

Le partenariat va travailler à des thématiques culturelles d’itinérance qui intègrent les entreprises, les sites, les espaces naturels qui seront valorisés et qui ont pour objectif de rendre plus attractives et goûteuses les escales : le rhum agricole, le chocolat, le café, les épices / la vanille, la canne à sucre, la banane et les fruits, la cuisine et la gastronomie locales, les fleurs, les produits de la pêche (poissons,  langoustes,   oursins…), les plantes aromatiques et médicinales,  les  métiers  d’art   et  d’artisanat, les personnages célèbres, les légendes (patrimoine immatériel), le patrimoine maritime (Yoles rondes et Gommiers de Martinique), le manioc…

Le projet vise à contribuer à la prise de conscience de la haute compétitivité de l’industrie touristique et de la nécessité de mener des stratégies plus responsables, plus écologiques (AEC MRCZTDC). Il a pour objectif de valoriser et protéger une biodiversité, un patrimoine naturel et culturel très riche, parfois menacé alors même qu’il est le vecteur principal d’attractivité et le levier essentiel de l’économie et de l’emploi (direct et indirect) dans les territoires de l’espace de coopération. Le défi est d’assurer son succès à long terme, dans une rigueur de tourisme durable (normes, critères de marques et labels en faveur de l’environnement).

Les partenaires ont mis en lumière le fait qu’il est indispensable de renforcer les réseaux de coopération à l’échelle transfrontalière, qui est pertinente en termes de navigation. De construire cette nouvelle stratégie de tourisme bleu durable, pour mieux répondre aux attentes des clientèles, dans une logique plus territoriale, plus éthique, solidaire, équitable pour mieux partager les revenus engendrés par l’économie touristique directe et indirecte.

LES ATOUTS DU PROJET

Le partenariat est très complémentaire, les activités ont été définies selon les compétences de chacun. Les partenaires bénéficiaires ont partagé l’analyse AFOM (Forces et faiblesses) et ont étudié les solutions communes à engager pour accroître l’attractivité touristique du territoire de coopération, au travers de la mise en valeur conjointe de son patrimoine naturel et culturel.

Ainsi le partenariat s’engage sur le respect du cahier des charges du modèle des itinéraires culturels Odyssea, dans l’éthique et les chartes du Conseil de l’Europe et de l’UNESCO.

Des critères, des méthodes, une gouvernance, des médiations numériques, des aménagements innovants… qui vont garantir l’excellence des livrables. Cette ambition des partenaires va ainsi permettre de développer plusieurs enjeux stratégiques, autour d’une « Stratégie de Smart Specialisation de Croissance bleue et verte », en synergie avec d’autres segments écotouristiques pertinents tels que les hébergements « verts », le tourisme gastronomique, de nature, culturel, le tourisme des savoir-faire (Rhum, pêche, artisanat…), du bien-être et du slow tourisme avec des innovations concernant l’écomobilité. Le projet Odyssea Antilles Sustainable Nautical and Cultural Blue Routes est un projet stratégique au service de l’emploi non délocalisable, de l’attractivité, de la compétitivité des entreprises et des destinations, dans le respect et la protection de la biodiversité (innovations Passeport Vert ONU – mobilité douce et connectivité des sites et entreprises Odyssea Protect).

Le projet va donc au-delà des pratiques déjà existantes et associe des initiatives déjà engagées (Tourisme durable de l’AEC, parc marin, Parc naturel régional) vers des objectifs ambitieux où l’itinérance douce Mer et Terre intègre les technologies de communication, la médiation culturelle… des innovations et des offres capables d’attirer de nouveaux clients-utilisateurs, plus responsables, mais aussi pour que l’espace transfrontalier des Antilles soit reconnu comme pionnier dans le secteur de l’« écotourisme Bleu ». C’est un projet structurant qui garantit la réplicabilité des modèles, l’accès aux acteurs à des labels, à la publication de bonnes pratiques Green, qui vise des résultats concrets et quantifiables en termes de tourisme durable (observatoire), de coopération et méthodes communes de mise en valeur et protection de son patrimoine naturel et culturel, de développement conjoint d’outils de Gestion intégrée des zones côtières, de montée en gamme, de définition et publication de normes, référentiels, marques et modèles communs.

LES RÉSULTATS ATTENDUS DU PROJET

Le changement attendu grâce au projet Odyssea Blue Routes est une plus grande attractivité touristique, du territoire par la mise en valeur de son patrimoine naturel, culturel, de ses savoir-faire, et la mise en valeur et protection de son incroyable biodiversité, son patrimoine culturel, naturel et patrimonial et une meilleure connexion aux escales côtières et maritimes Patrimoines Phares des Antilles.

Le projet va permettre d’améliorer la structuration de l’offre territoriale en matière d’itinéraire nautique du patrimoine culturel maritime selon le label européen Odyssea « Villes-Ports Destinations Bleues », de nouvelles destinations d’excellence, des territoires d’innovation, durables et de haute qualité pour une croissance et un tourisme compétitif, inclusif, intelligent, solidaire et partagé entre les territoires côtiers et leurs territoires culturels ruraux, dans l’objectif de renforcer l’attractivité du littoral, par une stratégie de croissance et de tourisme bleus.

Un modèle de structuration touristique innovant

Ce modèle de structuration touristique est innovant dans le sens où il inscrit la ville-port comme le carrefour de découverte d’une destination touristique en créant un lien mer-terre sur une découverte culturelle innovante, durable, inclusive et intelligente, vectrice de valorisation et préservation de sa biodiversité et son patrimoine culturel et naturel, dans le respect du principe d’écotourisme responsable. Chaque ville-port deviendra, en respectant un cahier des charges, une escale « Patrimoine Phare » de l’itinéraire culturel maritime des Antilles selon le label européen Odyssea – Villes-Ports Destinations Bleues.

Cet itinéraire nautique du patrimoine culturel maritime des Antilles respectera les objectifs du Plan Littoral 21 et s’appuiera sur le modèle et les valeurs fondamentales des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe : préservation et mise en valeur du patrimoine naturel et culturel, partage, connaissance, dialogue interculturel, développement culturel, social et économique.

Il s’inscrira dans l’éthique de l’Unesco en matière de préservation et de valorisation du patrimoine et du tourisme durable (Passeport vert) et dans les démarches de développement durable (Conseil mondial du tourisme durable, Agenda 21, la Charte européenne du tourisme durable dans les espaces protégés, Odyssea Protect).

Il prendra en compte les 5 pôles d’excellence touristique de la France comme l’écotourisme, l’oenotourisme ou le tourisme de savoir-faire et s’inscrira pleinement dans la politique du tourisme maritime et côtier menée par la Commission européenne pour plus de croissance et d’emploi.

Le projet va améliorer la situation des bénéficiaires en matière de gestion culturelle et environnementale, car l’itinéraire nautique du patrimoine culturel maritime des Antilles va favoriser et renforcer le développement responsable et organisé de la plaisance par une itinérance de port en port, fondée sur l’histoire, le patrimoine et la culture maritimes de son bassin de navigation.

En y associant les Routes Bleues Mythiques, c’est le développement de produits, d’offres et de services liés aux sports aquatiques qui est visé dans le but de faire de la destination Antilles un acteur fort du 6ème pôle d’excellence touristique en France : le tourisme bleu, dont les atouts et les bonnes pratiques vont être partagés avec les partenaires extra-communautaires dans un esprit de coopération transfrontalière structurante.

Un enjeu stratégique pour l’attractivité des destinations et de la multi-destination Antilles, dans le respect de leur culture et de leur environnement

L’enjeu est stratégique pour l’attractivité des destinations côtières et maritimes engagées, par la mise en œuvre d’une gestion commune d’un modèle de protection de l’environnement, de valorisation et protection de la culture et de la biodiversité des territoires de projet qui partagent un même bassin de navigation, grâce à la numérisation et la médiation du patrimoine maritime commun sur la base d’un modèle partagé.

L’itinéraire nautique du patrimoine culturel maritime des Antilles, avec les Routes Bleues Mythiques, structuré autour du label européen certifié Odyssea « Villes-Ports Destinations Bleues », va améliorer les capacités techniques et de gestion des bénéficiaires en développant, en relation avec les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs publics et privés concernés par les enjeux de la croissance bleue, de la culture et de la valorisation patrimoniale, dans le respect de leur histoire et de leur environnement, les activité suivantes :
– Valoriser et ouvrir au public le patrimoine le long de l’itinéraire côtier et maritime, ce qui permet de le porter à la connaissance du public et contribue à assurer sa pérennité en procurant des ressources aux structures exploitantes ainsi qu’en créant des activités, des emplois et de l’animation au niveau local.
– Conserver, protéger, engager les acteurs à la conservation du patrimoine maritime, lacustre et fluvial qui peut s’organiser sous différentes formes : inventaire, enregistrement, protection des sites, réhabilitation-reconstruction, fabrication de répliques, sauvegarde, etc.
– Développer les technologies multimédia qui offrent bien plus qu’un support médiatique à exploiter économiquement, elles apportent un nouveau système d’échange, de solidarité, d’éducation et de partage de la connaissance du patrimoine culturel maritime, lacustre et fluvial français et européen. La numérisation apporte un nouveau moyen d’accès au patrimoine, tant pour le public que pour les chercheurs, grâce à la possibilité de mettre en réseau les données numérisées.

Sur ces bases, force est de reconnaître que si la création de l’itinéraire Routes Bleues Mythiques des Antilles permettra de faire vivre, de raconter et de faire découvrir le patrimoine, la culture, les us et coutumes et les savoir-faire qui lui sont associées, il permettra aussi d’organiser une nouvelle offre touristique au départ des villes-ports, par une mise en tourisme et en écotourisme de son patrimoine maritime.

Le patrimoine maritime se positionne aujourd’hui comme un domaine à fort potentiel et la valorisation originale de ce patrimoine représente un enjeu pour l’attractivité touristique de la destination des Antilles. Élément de diversification de l’offre, porteur de qualification culturelle, sociale et identitaire des sites littoraux, créateur d’attractivité touristique, facteur d’emploi, d’aménagement et de restructuration des territoires balnéaires, le patrimoine maritime se positionne comme un outil de développement des localités touristiques.

Une réelle opportunité de développement des territoires engagés et de la multi-destination Antilles

La structuration et promotion de l’itinéraire Routes Bleues Mythiques des Antilles offrira aux bénéficiaires de réelles opportunités de développement pour leurs territoires.

Chaque ville-port ou ville-halte associée deviendra une « Escale Patrimoine Phare » de la Route Bleue Mythiques des Antilles par une mise en tourisme d’un ou plusieurs des 13 items suivants qui contribueront à améliorer les capacités techniques et de gestion des bénéficiaires :

  1. Géographie des mers et océans
  2. Histoire, héritage des mers et océans
  3. Techniques de navigation
  4. Paysages culturels
  5. Itinéraires Conseil de l’Europe, Routes, sites et patrimoines Unesco
  6. Les arts et cultures
  7. Archéologie sous-marine
  8. Cités maritimes et Patrimoines bâtis
  9. Biodiversité marine et Espaces sensibles du littoral
  10. Cités de pêcheurs, pêche patrimoine
  11. Productions & Savoir-faire gastronomiques
  12. Tradition, us et coutumes
  13. Les évènements culturels

DURÉE ET BUDGET DU PROJET

Durée : novembre 2017 / octobre 2021)
Budget global du projet : 6 469 927,00 € dont 4 852 445,25 de FEDER (75 %)

LES PARTENAIRES DU PROJET

Chef de file du projet :
– Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique (CAESM)

Partenaires Communautaires :
– Comité Martiniquais du Tourisme (CMT)
– Commune de Gourbeyre

Partenaires Extra-Communautaires :
– L’Organisation des États de la Caraïbe Orientale
– Le Ministère du Tourisme, de l’Information et de la Radiodiffusion de Sainte-Lucie

Partenaires associés :
Collectivité Territoriale de Martinique
– Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) – Centre de Tourisme
– Martinique Développement (MD)