11490 Portel-des-Corbières, France

Description

La bataille de la Berre Nous sommes en 737, Charles Martel  fait le siège de Narbonne, la dernière capitale de notre Royaume Visigoth de Septimanie, tombée sous le joug musulman 18 ans plus tôt. Pour délivrer Narbonne, les armées musulmanes de Omar Ibn Chaled remontent d' Espagne et font voile vers l' étang de Bages-Sigean, tandis que la légendaire cavalerie arabe franchit les Pyrénées et établit son camp le long de la Berre. 

Profitant du relief accidenté des Corbières Orientales, Charles Martel surprend les arabes en les prenant à revers par les gorges de la rivière La Berre, séparant ainsi la cavalerie des troupes arrivées par la mer avant qu'elles n'aient le temps de se rejoindre et de se mettre en ordre de combat.
Le choc entre les deux armées aurait eu lieu près d'ici, le long du fleuve la Berre, sur plateau caillouteux, au nord-ouest de Sigean. La carte de Cassini, levée vers le milieu du XVIIIe siècle, y situe un lieu-dit “Champ de Bataille” dont le nom émanerait du souvenir de ce qui s'y passa autrefois..

Le carnage est terrible! On raconte que la rivière et l'étang ne sont plus qu'une immense mare de sang. Un chroniqueur de l'époque évoque le chiffre, sans doute exagéré, de plusieurs centaines de milliers de morts.

Si la grande histoire n'a pas retenu la Bataille de la Berre et que l'on apprend aux enfants que Charles martel arrêta les arabes à Poitiers, historiquement et stratégiquement elle a été pourtant beaucoup plus importante. Ici contrairement à Poitiers, où l'objectif final des musulmans était de lancer des razzias, ils avaient tout simplement l'ambition d'étendre la conquête de l' Islam et la colonisation sur tout le pourtour du bassin méditerranéen.
 
Translations by
Traduction/Translation: Google Translate

Map

Latitude:
43.044746
- Longitude:
2.937468

Share this page

Facebook Google+ Twitter Email