Sinnamary, Guyane française

Description

La ruée vers l\'or Après la seconde abolition de l’esclavage, le 10 juin 1848, l’histoire de la commune va connaître un autre temps fort, celui de la découverte d’importants gisements aurifères dans le bassin du Sinnamary. 

Cette découverte va donner une impulsion nouvelle à l’économie de la commune et aussi drainer une population massive en provenance des Antilles françaises, des Antilles anglaises et de la Guyane. C’est la grande ruée vers l’or.

En 1866, Paul Isnard découvre le placer Adieu-Vat lors d’une exploration de la rivière Courcibo. Il vend Adieu-Vat à Maisier, le 16 novembre 1869 et part vers l’ouest pour le placer Dieu Merci qui vient d’être découvert par Monsieur Elie Vitalo.

Le village de Saint-Elie émerge au milieu de la vaste Amazonie. Véritable ville minière, elle est le centre d’orapaillage le plus important de la Guyane. Pour y accéder, une petite voie de chemin de fer est construite en 1887 en remplacement d’une piste muletière. Cette voie de type Decauville était longue de 32,5 kilomètres, ce qui reste unique sur tout le territoire. Elle reliait le fleuve à une piste qui permettait d’accéder au village à partir d’une petite gare, Gare Tigre,  qui avait été construire sur les berges de la Courcibo, un affluent du Sinnamary.

Une locomotive à vapeur a desservi Saint-Elie à partir de 1891. Mais le terrain pentu et les nombreux virages ont obligé les propriétaires, la Société des Mines de Saint-Elie à l’abandonner à partir de 1895. Elle sera replacée par des bêtes de somme ou des hommes. Tous les mois, les vingt-quatre hommes dévolus à l’acheminement assuraient le transport d’une dizaine de cargaisons d’un poids de 750 kg chacune. 

La mise en eau du barrage de Petit-Saut a fait disparaître la gare ainsi qu’environ 7,5 kilomètres de la voie de chemin de fer. Il ne reste plus que 25 kilomètres que l’on peut suivre pour rejoindre Saint-Elie.
Translations by
Traduction/Translation: Google Translate

Map

Latitude:
4.957820
- Longitude:
-53.136940

Share this page

Facebook Google+ Twitter Email