Sinnamary, Guyane française

Description

Colonisation de Sinnamary
Dès le quart du XVI siècle, les Anglais, Français et Hollandais voient dans les côtes de Guyane, de l’embouchure de l’Oyapock jusqu’à l’île de Cayenne un lieu d’escale : après leur traversée de l’Atlantique depuis les côtes africaines où ils chargeaient or, ivoire et esclaves, ils débarquaient au Brésil pour y vendre leurs marchandises. Remontant la côte vers le nord, ils s’arrêtaient en Guyane avant de se rendre aux Antilles. Commerçants pour l'essentiel, ils mettent en place un système commercial avec les Amérindiens présents sur la côte.

La première tentative de colonisation serait le fait d’un certain Chantail, qui s’était illustré à l’île de Saint-Christophe et y avait planté le premier pavillon français. Il arriva ici en 1624 avec ses parents, Guiry et Serant, et un normand du nom de Chambaud, alors lieutenant. Quittant les Antilles pour rejoindre les côtes de la Guyane, sans doute informés par un Anglais du nom de Warner, de la possibilité de commercer avec les autochtones, les colons choisissent de créer ce premier établissement sur le Sinnamary. C’est sans doute la présence d’Amérindiens Kali’nas qui poussa à cette installation. Le but étant de pouvoir commercer avec eux. 

Ils s’installèrent sur les rives du Sinnamary. Ce petit groupe fut rapidement rejoint des colons en provenance, lui-assis, de l’île de Saint-Christophe aux Antilles. Dans un ouvrage écrit en 1666 par Jean-Baptiste Dutertre, “Histoire générale des Antilles habitées par les Français”, il est dit que cet épisode serait le fait d’un certain Clément Bargau, officier de milice, qui aurait pris la tête d’un groupe de mécontents des agissements du gouverneur de l’île Saint-Christophe, le commandeur de Poincy. 

Il s’agit sans doute de la première tentative d’enracinement en Guyane. Mais l’essai échoua et les rescapés, peu nombreux, furent rapatriés vers la France.

Difficile quand on aborde cette période de confirmer la véracité de certains faits. Mais certains observateurs, notamment Laurent Angliviel de la Baumelle, un dominicain qui publia en 1755 "Mémoires pour servir à l’histoire de Madame de Maintenon”, l’épouse morganatique de Louis XIV aurait vécu ici. Elle serait née à Sinnamary en 1630 et ses parents auraient quitté la Guyane pour rejoindre la Martinique et la métropole. Elle n’aurait été baptisée que 5 ans plus tard à Niort et cette date sera considérée comme sa date de naissance.
Plus d’un siècle après cette tentative de colonisation, en 1763, quelques dizaines de rescapés de la désastreuse expédition de Kourou qui a vu mourir plus de 9.000 colons sur les 12.000 qui étaient arrivés en Guyane, viennent s’installer au bord du fleuve. Ils choisissent un endroit qui deviendra l’implantation définitive de SInnamary. Une église est bâtie, les bâtiments de la colonie sortent de terre sous l’égide de l’ingénieur Tugny. Européens, Amérindiens et esclaves y vivent et pratiquent la culture et l’élevage.
Translations by
Traduction/Translation: Google Translate

Map

Latitude:
5.368020
- Longitude:
-52.970860

Share this page

Facebook Google+ Twitter Email