Envie de large, d'évasion en mer?
Vous allez adorer les longues étendues de sable doré encore sauvages, les trouées sur les massifs environnants qui protègent la côte des bourrasques de cers, le quartier des chalets et ses curieuses cabanes sur pilotis sagement alignées et tournées vers la mer, les ouvertures vers les lagunes et les îles de la Narbonnaise à travers des graus millénaires, les fonds marins qui racontent l'histoire et la biodiversité, quelque redoute qui autrefois guidait les navires vers d'autres ailleurs... et faire escale pour goûter aux merveilles de la mer, les pieds dans l'eau!
A la voile en cabotant jusqu'à port la Nouvelle, en Paddle sur quelques miles seulement, en ambarquant sur un bateau de pêcheur, à la force des bras à bord d'un kayak ou d'un aviron, en plongeant sur les traces des épaves englouties... à vous de choisir mais la découverte de la Méditerranée et son héritage, sera toujours au bout du voyage.
  add_circle_outline
Envie de large, d'évasion en mer?
Vous allez adorer les longues étendues de sable doré encore sauvages, les trouées sur les massifs environnants qui protègent la côte des bourrasques de cers, le quartier des chalets et ses curieuses cabanes sur pilotis sagement alignées et tournées vers la mer, les ouvertures vers les lagunes et les îles de la Narbonnaise à travers des graus millénaires, les fonds marins qui racontent l'histoire et la biodiversité, quelque redoute qui autrefois guidait les navires vers d'autres ailleurs... et faire escale pour goûter aux merveilles de la mer, les pieds dans l'eau!
A la voile en cabotant jusqu'à port la Nouvelle, en Paddle sur quelques miles seulement, en ambarquant sur un bateau de pêcheur, à la force des bras à bord d'un kayak ou d'un aviron, en plongeant sur les traces des épaves englouties... à vous de choisir mais la découverte de la Méditerranée et son héritage, sera toujours au bout du voyage.
 

Pourquoi ce départ?

À vivre

16
Étape(s)
0
Expérience(s) ou
Incontournable(s)
0
Circuit(s)

Pour qui ?

SoloCoupleGroupFamily

Les + du parcours

La Clape vue depuis la mer avec en point de mire la chapelle ND des Auzils
L’île aux oiseaux
L’architecture et l’urbanisme du quartier des chalets
Les spots de Windsurf
Le port de la Nouvelle

M'y rendre

Expériences phares

Terrain
Nature
En boucle
Non
Theme
Nature et découverte
Saisons
Printemps - Été - Automne
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 1

La Maison de la Méditerranée

La Maison de la Méditerranée c'est le point de départ de l’Odyssée de Gruissan, le début du voyage à Gruissan.
 
Le film immersif vous plonge dans les plus beaux paysages et les lieux incontournables de la destination. Avec l’aide d’un guide réel assisté de toute une famille de personnages 3D, la famille Gruissanot,  il parcourt les lieux et les siècles sur les traces de l’histoire maritime et lagunaire, les savoir-faire, la culture et le patrimoine...
 
Un parcours de totems d’interprétation vient renforcer votre connaissance de ce territoire  intimement lié à l’eau nourricière, porteuse d’avenir et symbole de vie : la mer et sa  biodiversité, les canaux et les lagunes,  la pêche en mer ou en étang, les traditions des gens de mer, le sel et les salins, les ports antiques et le commerce maritime, les premiers bains de mer aux chalets, la naissance de la station balnéaire...Vous lisez ou vous flashez sur le QR code et vous disposez de la lecture audio des textes en français ou en anglais, de photos, vidéos, interviews...
 
Ensuite, les casques de réalité virtuelle vous embarquent pour un vol en Montgolfière au dessus de Gruissan! Cette balade aérienne vous permet d’accéder à des contenus 360, des photos et plus encore... et de découvrir depuis le ciel les Routes Bleues de Gruissan. Sensations fortes garanties !  
 
Ne reste plus qu’à poursuivre votre voyage, côté terre & côté Mer!

Visites par groupes de 50 personnes
Se renseigner auprès de l'OT ou de la capitainerie de Gruissan pour les jours et heures de départ des visites.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 2

Le port de plaisance

A Gruissan, l’espace est morcelé entre les reliefs (Pechs, Clape), le village de pêcheurs qui s’enroule autour de son Château depuis le XIème siècle, et la plage des Chalets, urbanisée dès les années 1850 dans le cadre d’un tourisme familial et spontané. Entre le village et les Chalets s’étend un vaste espace marécageux, recouvert d’eau lors des entrées maritimes et où serpente un chemin que les Gruissanais nomment « la piste ».
Au début des années 1960, l’Etat engage une politique d’aménagement du littoral destinée notamment à capter les flux touristiques en direction de l’Espagne. Pour ce faire la mission interministérielle d’aménagement touristique du littoral Languedoc-Roussillon dite «Mission Racine», est créée en 1963. Elle réalisera la Grande Motte, le Cap d’Agde, Port Leucate, Port Barcarès, Saint-Cyprien et Gruissan. Le port de Gruissan verra ses premiers touristes arriver en 1976…
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 3

Face aux Ayguades

Le Paysage Culturel Raconté en mer face à la plage des Ayguades

Face à la plage des Ayguades, sur l'itinéraire culturel maritime de Gruissan, nous vous présenterons raconterons le paysage qui l'entoure : le massif de la Clape. Vous découvrez son histoire, sa faune et sa flore, les fonds marins de Gruissan et la Société Nationale de Sauvetage en Mer de Gruissan.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 4

Tintaine

Imaginons le littoral au temps de la Rome antique
Depuis le début du XX° siècle, on pense que le port de Narbonne, comme à Rome, avait une vaste étendue suburbaine dans les marécages sur les étangs qui servait de port urbain fluvial.
A la fin du Ier siècle de notre ère,  la modification du lit de l’Aude en raison de l’ensablement, rend nécessaire d'aménager ou de développer de nouveaux avant-ports, mais lesquels ???
De nombreux arguments sont en faveur des sites du Bouis et surtout du domaine de Tintaine car on y a retrouvé une forte concentration de mobilier antique, des structures considérables, on peut y voir sur la façade actuelle une sorte d'écusson représentant un bateau et plusieurs épaves ont été trouvées dans l’étang de Mateille tout proche. On y a relevé des vestiges d’un soubassement fait de Chaux et de riz qui permet d’imaginer des fondations pour une tour romaine ; peut -être un phare pour les bateaux à l’entrée d’un ancien port.qui pourraient appartenir à ceux d'un phare Romain car on sait que le site était au cœur d’une grande crique abritée des vents par les collines et les falaises de la Clape que venait battre la pleine mer à l'époque. Dans la parcelle qui domine l’étang, de nombreux dolia permettent de supposer la présence d’un entrepôt : établissement agricole avec un chai ou  site lié au commerce du vin en vrac en raison de sa proximité avec l’étang et le port?  Le mystère demeure et la finalité de cette occupation reste partagée entre un véritable port de commerce ou un lieu d'escale.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 5

Face à Mateille

Le Paysage Culturel Raconté en mer face à la plage de Mateille

Face à la plage de Mateille, sur l'itinéraire culturel maritime de Gruissan, nous vous présenterons raconterons le paysage qui l'entoure : le massif de la Clape. Vous découvrez l'histoire romaine de Gruissan, porte d'entrée maritime de Narbonne la Romaine, la vigne et le vin à Gruissan et l'histoire de la Chapelle Notre-Dame des Auzils.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 6

Etang de Mateille et des Ayguades

Jusqu'aux années 70, il n'y avait qu'un étang celui de Mateille avec au Sud deux petits étangs annexes. Ensuite, le creusement du port de Gruissan et la création de l'étang artificiel des Ayguades ont profondément modifié la zone. Le biotope de l'étang et des dunes de Mateille est protégé du fait de la présence d'espèces végétales remarquables: Echinophore épineuse, Panicaut des dunes, Statice fausse-vipérine, Statice raide.
On y trouve également une espèce de lézard rare et menacée, le lézard Ocellé, caractéristique des milieux méditerranéens. C'est le plus grand lézard de France reconnaissable à sa robe d'écailles noires et jaunes sur le dos et ses ocelles bleus sur les flancs. Un cheminement piétonnier vous amène entre étangs et plage jusqu’au quartier des Ayguades pour une belle  balade naturaliste. Appareil photo et zoom macro recommandés !
L’étang de Mateille est également un lac marin particulièrement adapté à la pratique des activités et loisirs nautiques dans un environnement préservé et sécurisé. Idéal pour faire ses premiers pas en planche à voile, Paddle...
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 7

Face aux Chalets de Gruissan

Le Paysage Culturel Raconté en mer face à la plage des Chalets de Gruissan

Face à la plus célèbre plage de Gruissan, la plage des Chalets, sur l'itinéraire culturel maritime de Gruissan, nous vous présenterons cette la plage phare de Gruissan, lieu de tournage de 37,2° le matin et le paysage qui l’entoure. Vous découvrirez son histoire vieille de plus de 100 ans, née des premiers bains de mer dans les années 1850. Nous vous raconterons aussi les différentes techniques de pêche en mer pratiquées par nos pêcheurs gruissanais.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 8

Les Chalets

Le quartier des Chalets, à l’origine du tourisme gruissanais.

Les chalets, qui ne sont alors pas encore sur pilotis apparaissent dans les années 1860, époque des premiers bains de mer et du début du tourisme balnéaire à Gruissan. Construits en bois par les narbonnais, ce sont des résidences de vacances occupées seulement durant la période estivale, sans relation avec les pêcheurs du village.
Ce n’est que quelques années plus tard après de nombreux coups de mer que les pêcheurs vont les reconstruire sur pilotis et en faire alors des cabanes de pêcheurs.
C’est ici que Jean-Jacques Beineix tourna en 1985 le fameux film 37°2 le matin
A l'origine sans eau ni électricité, les chalets ont été modernisés depuis. Ne vous y méprenez pas, ils offrent toujours cette ambiance conviviale de vacances à la plage.
Aujourd’hui Gruissan-plage par ses 1 300 chalets est un lieu unique en Languedoc-Roussillon. Allez-vous y promener et vous y baigner.

A découvrir dans le quartier des Chalets
- Les Chalets Gruissanais et leur art de vivre,
- La plage,
- Les commerces,
- Le marché,
- L'École de Française de Voile,
- L'avant port,
- La base ostréicole,
- La promenade en front de mer.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 9

Chenal du Grazel, construction et rôles

Le canal du Grazel (long de 2,5 km)  permet la communication de l’étang de Gruissan avec la mer.  A l'époque romaine, il existait un grau naturel au débouché de l'étang de Gruissan (Grau du latin Gradus qui signifie passage) qui permettait le passage des navires vers les ports de Narbonne.  On a d’ailleurs retrouvé au début du siècle dernier dans le chenal actuel, 2 épaves antiques dont les cargaisons contenaient des restes d'amphores, des fragments de céramique, des objets métalliques en bronze, en plomb, un reste de fléau de balance et une centaine de monnaies.
Ensablé au XIXe siècle, il a été canalisé vers 1895 afin de redonner aux pêcheurs de Gruissan l'accès à la mer. L'ancien grau se situait plus au sud et était associé à un ouvrage de surveillance de la côte, le Signal du Cap Montolieu qui devait se situer sur l’île Saint Martin, au dessus des actuels salins. Bâti au XVIII° siècle, il protégeait  la côte des nombreuses incursions anglaises.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 10

Face à la plage de la Vieille-Nouvelle

Le Paysage Culturel Raconté en mer face à la plage de la Vieille-Nouvelle

Face à la plage de la Vieille-Nouvelle, sur l'itinéraire culturel maritime de Gruissan, nous nous raconterons le paysage de cette plage sauvage : Port-la-Nouvelle, le Canigou, les Corbières, l'Ile Saint-Martin, les étangs de Gruissan et le massif de la clape vous ferons découvrir les étangs de Gruissan, la pêche en étang et les salins de l'Ile Saint-Martin.
location_on

L'Odyssée - Port-La-Nouvelle

Étape 11

Port-La-Nouvelle

Port-La-Nouvelle est une ville du littoral méditerranéen située aux portes du Pays Cathare, entre garrigue aux senteurs épicées des Corbières et Méditerranée. C’est une étape incontournable à découvrir en famille qui offre 250 jours d’ensoleillement par an, 10 kms de plage de sable fin, deux sites protégés du Conservatoire du Littoral (Ile Sainte Lucie, Domaine de Frescati), la garrigue, les étangs et le canal de la Robine classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans un cadre de vie harmonieux et authentique.
C’est le point de départ de belles balades ou de plus longues randonnées car l’environnement naturel y est exceptionnel et les nombreuses promenades attendent juste que l’on chausse ses baskets ! Du sentier du Golfe Antique, bordant étangs et lagunes, au Sentier Cathare, pour les plus aguerris, au cœur de la garrigue sauvage méditerranéenne...
location_on

L'Odyssée - Port-La-Nouvelle

Étape 12

Port-La-Nouvelle

Classé "port de refuge" PORT-LA NOUVELLE est un port de la région Occitanie labellisé "Ports Sud de France".
Situé à l'emplacement de l'ancien grau de l'étang de Sigean.
Relié au canal du Midi par le canal de la Robine. Accès sauf par vent NE/SE force 6, formation d'une barre à l'entrée. Le trafic des navires de commerce est prioritaire (ne peuvent se dérouter lors du chenalage). Feux rouge sur mats de signaux interdisant la navigation si un bateau de commerce est dans le chenal. Appliquer régle 8 alinéa f, l du "RIPAM" L'accostage sur la rive et aux quais commerciaux est interdit. L'avant port est interdit au mouillage et au beaching.
Géré par la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières et Port-La Nouvelle, Service Outillage du port, Av Adolphe Turrel -11210 Port-La Nouvelle T. 04 68 48 01 56

Services proposés : eau et électricité sur pannes, WC, douche, Zone Technique en mars 2017, grue mobile portuaire de 84 T, pompe pour récupération des eaux de cale et eaux noires sur la future zone technique, carburant 7j/7 carburant 7/7 et 24h/24.
location_on

L'Odyssée - Port-La-Nouvelle

Étape 13

Une ville tournée vers la mer

Bâti sur la rive droite d'un chenal sinueux reliant l'étang de Bages à la Méditerranée, le hameau de la Nouvelle voit le jour au début du 18° siècle avec la construction d'un môle protégeant l'entrée du port. Au siècle suivant, les habitants du hameau - en majorité des marins pêcheurs venus du village voisin de Gruissan,  demandent leur séparation de la commune de Sigean, dont ils dépendent. En 1844, ils obtiennent satisfaction : la commune de La Nouvelle était née. Ses débuts sont difficiles, son seul trésor c’est la mer. Mais au début du 20° siècle, l'essor du tourisme balnéaire fait son bonheur. L'arrivée en 1962 d'une colonie de rapatriés d'Algérie voit sa population décupler avec la création d'un véritable port de pêche.  Depuis, les activités du port de commerce se sont développées,  un véritable port de pêche industrielle  est venu se substituer à une activité jusqu'alors artisanale et un port de plaisance est né.

Aujourd'hui, Port-La Nouvelle reste une petite ville à visage humain et où il fait bon vivre toute l'année. Vous pouvez profiter d’immenses étendues de sable fin pour de longues balades ou des activités de plage en famille. La rencontre avec le monde de la mer c’est autour des pêcheurs qu’il vous faut la vivre. Ici tout respire l’air du large et les pêcheurs sont là pour vous faire partager leur amour du métier et de la Méditerranée. Entre mer et lagunes, la visite des îles de la Nadière et Sainte Lucie s’impose, ce sont deux joyaux de la biodiversité aux paysages exceptionnels.
location_on

L'Odyssée - Port-La-Nouvelle

Étape 14

Un phare symbole dune ville tournée vers la mer

Le célèbre "phare rouge et blanc" dresse sa silhouette familière tout au bout de la jetée qui longe la plage du front de mer et nous renvoie à l’époque des voiliers mythiques et des envies d'ailleurs.

Il est le symbole qui marque la fin (ou le début) du trajet des marcheurs, des cyclistes, voire des navigants qui choisissent d’emprunter le Canal de la Robine.

Il se caractérise par tour cylindrique de 18 m avec un feu scintillant blanc. Le département de l’Aude ne compte que deux phares maritimes, celui ci et celui du Cap Leucate.

Le premier feu, ici au bout de la jetée Sud a vu le jour le 15 janvier 1882 ; il s’agissait d’un feu fixe blanc sur une tourelle métallique octogonale de 12,75 mètres de hauteur. Il a été remplacé le 10 janvier 1904 par un feu à 2 éclats blancs puis, en 1929, par un feu électrique sur une tourelle tronconique en maçonnerie de 24,20 mètres de hauteur, peinte par bandes rouges et blanches.
Détruit pendant la seconde guerre mondiale, il a été remplacé par un feu scintillant blanc sur une tourelle cylindrique peinte par bandes rouges et blanches de 18 mètres de hauteur, tel que l'on peut l'admirer aujourd'hui.
location_on

L'Odyssée - Port-La-Nouvelle

Étape 15

Un port romain à l'embouchure de la lagune?

Les travaux du projet d'aménagement du port ont donné lieu à une étude préliminaire d'archéologie préventive. Des nombreux carottages effectués, ont permis d'établir des hypothèses selon lesquelles Port-La Nouvelle serait bien le grand port romain qui menait vers Narbonne.

On peut imaginer les navires venant y commercer ou faire halte, continuant leur chemin dans l'actuel étang (plus profond alors), vers l'île Sainte-Lucie, Castellou, Mandirac, Port-la Nautique, et autres lieux commerçant.

Cette hypothèse repose sur la mise à jour d'infratructures portuaires antiques à l'entrée du port actuel. Elles pourraient constituer les "fondations de l'ancien port romain" qu'empruntait les nombreux navigateurs d'alors, comme les Phéniciens.

On y retrouve des fondations circulaires qui supportaient très certainement des colonnes, peut-être les ancêtres esthétiques de nos phares actuels.

Des morceaux de marbre sculptés nous permettent d'imaginer une entrée de port avec deux grandes colonnes ornées de statues, des constructions longeant le port, la plage, avec de riches romains qui pouvaient regarder arriver les bateaux de la terrasse de leur villa.

Le site a permis d'exhumer des tuiles, du carrelage, une console décorée en calcaire dont l'inscription n'a pu encore être déchiffrée.

Les vestiges déjà trouvés sur l'emplacement de l'ancien préventorium, situé sur une source d'eau douce, peuvent laisser penser à la présence d'un temple, ou des thermes, situés sur ce lieu, face à la mer.

Cléopâtre qui aurait prétend-t-on séjourné à Narbonne,aurait pu passer là pour rejoindre César, peut-être dans l'une des villas romaines découvertes récemment sur l'île Sainte-Lucie...
location_on

L'Odyssée - Port-La-Nouvelle

Étape 16

Un quartier de pêcheurs au Canalet

Le quartier du Canalet c'est le repaire des pêcheurs. Il est composé de cabanes de pêcheurs plus ou moins réhabilitées, de part et d'autre le canal,  avec les filets de pêche accrochés çà et là qui s'agitent sous la brise venue de la mer...
Le canalet  est un petit canal comme son nom l'indique. Il amenait autrefois les barques chargées de pierres taillées , de la garrigue au "grand canal" pour construire les quais du port.

En 1822, les autorités préfectorales statuent pour limiter la construction anarchique des habitations du village qui, après le Canalet, se développent le long du quai du port. L’arrêté prévoit des concessions de terrains en échange d’une construction selon les règles, en l’espace d’un an.
Les installations destinées aux estivants, elles, restent un joyeux bric-à-brac. Même si quelques bâtiments en dur ont profité d’amodiations (concessions temporaires du domaine public), ce sont surtout des installations temporaires qui se développent à proximité du chenal. Les fameuses “baraques du canal” sont autorisées à s’installer sur le quai à partir de 1886, le temps de la saison des bains. Leur nombre dépassera les trente constructions.

Quelques fresques dont la grande représentant le quartier du Canalet d'antan attirent le regard et donnent envie d'en savoir plus...
Au bout du petit canal, une rencontre insolite avec des canards, mais aussi des ragondins peu farouches.

 
 

Laissez-nous vous inspirer
pour ne rien manquer

Pour vivre pleinement votre odyssée, nous avons sélectionné pour vous

Étapes incontournables

Expériences

Adresses recommandées

Prestataires associées

Attraits touristiques

Recommandations

Adoptez l’éco-attitude et préservez la nature et l’environnement!
•Limitez votre consommation en eau en vous rinçant après un bain de mer.
•Essayez vous aux sports de glisse, comme le Kitesurf ou la planche à voile qui perturbent peu la faune et la flore
• Utilisez un lait solaire plutôt qu’une crème solaire pour limiter la dispersion du gras à la surface de l’eau
• Renseignez vous sur les bonnes pratiques à tenir dans les endroits où vous avez prévu de plonger.
•Limitez la pêche aux espèces et aux tailles autorisées.
• Préservez les herbiers de posidonies, repérez plutôt des zones sableuses pour ancrer le bateau, ou mieux : utilisez les bouées de mouillage prévues à cet effet.
•Gardez vos détritus ou utilisez les poubelles mises à votre disposition
•Préférez une gourde plutôt qu’une bouteille en plastique
•Soutenez les producteurs en consommant des produits  locaux et de saison
•Privilégiez les déplacements à pied, à vélo, voiture électrique, transports collectifs
Vous profiterez mieux de la mer tôt le matin ou en fin d’après-midi