La Route Bleue du Port de Plaisance est une balade en famille et en douceur ! Ici pas d’effort violent mais de belles sensations tout de même ! C’est un circuit où alternent les plus belles vues sur le port et ses bateaux, la traversée d’espaces riches en biodiversité, le passage dans de beaux chemins bordés de vigne, quelques petits raidillons au pied du massif de la Clape et un final en roue libre au bord d’étang. La mer n’est jamais très loin et on peut même s’autoriser une petite baignade sans presque descendre de vélo.
La Route Bleue du Port de Plaisance est une balade en famille et en douceur ! Ici pas d’effort violent mais de belles sensations tout de même ! C’est un circuit où alternent les plus belles vues sur le port et ses bateaux, la traversée d’espaces riches en biodiversité, le passage dans de beaux chemins bordés de vigne, quelques petits raidillons au pied du massif de la Clape et un final en roue libre au bord d’étang. La mer n’est jamais très loin et on peut même s’autoriser une petite baignade sans presque descendre de vélo.

Pourquoi ce départ?

À vivre

16
Étape(s)
0
Expérience(s) ou
Incontournable(s)
7
Circuit(s)

Pour qui ?

Les + du parcours

- La vue sur les pontons et les bateaux
- La petite salle de sport en plein air avec vue sur la mer et les palmiers au bout de la promenade
- L’espace naturel protégé de Mateille
- Les petites routes entre vignes et pinède au pied de la Clape
- Des étapes du parcours jeu pour amuser les enfants.

M'y rendre

Expériences phares

VTT/VTC
2h
SoloCoupleGroupFamilyTeenagers
Terrain
Nature
Distance
14.5km
Dénivelés
+59m | -59m
En boucle
Oui
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 1

La Maison de la Méditerranée

La Maison de la Méditerranée c'est le point de départ de l’Odyssée de Gruissan, le début du voyage à Gruissan.
 
Le film immersif vous plonge dans les plus beaux paysages et les lieux incontournables de la destination. Avec l’aide d’un guide réel assisté de toute une famille de personnages 3D, la famille Gruissanot,  il parcourt les lieux et les siècles sur les traces de l’histoire maritime et lagunaire, les savoir-faire, la culture et le patrimoine...
 
Un parcours de totems d’interprétation vient renforcer votre connaissance de ce territoire  intimement lié à l’eau nourricière, porteuse d’avenir et symbole de vie : la mer et sa  biodiversité, les canaux et les lagunes,  la pêche en mer ou en étang, les traditions des gens de mer, le sel et les salins, les ports antiques et le commerce maritime, les premiers bains de mer aux chalets, la naissance de la station balnéaire...Vous lisez ou vous flashez sur le QR code et vous disposez de la lecture audio des textes en français ou en anglais, de photos, vidéos, interviews...
 
Ensuite, les casques de réalité virtuelle vous embarquent pour un vol en Montgolfière au dessus de Gruissan! Cette balade aérienne vous permet d’accéder à des contenus 360, des photos et plus encore... et de découvrir depuis le ciel les Routes Bleues de Gruissan. Sensations fortes garanties !  
 
Ne reste plus qu’à poursuivre votre voyage, côté terre & côté Mer!

Visites par groupes de 50 personnes
Se renseigner auprès de l'OT ou de la capitainerie de Gruissan pour les jours et heures de départ des visites.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 2

Capitainerie et port patrimoine du XX° siècle

Un patrimoine labellisé
Aujourd’hui, le port de Gruissan est parfaitement intégré dans son environnement naturel, humain, ou économique. Le label « Patrimoine bâti du XXème siècle », crée en 1999 par le ministère de la Culture qui vise à mettre en valeur les sites remarquables par leur architecture et leur urbanisme a attribué en 2011 le label aux immeubles du bassin d’honneur ainsi qu’à la Capitainerie, face à vous, de l’autre côté du port, pour leur réalisation et leur architecture originale, dans le cadre de la Mission Racine.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 3

Le port de plaisance

A Gruissan, l’espace est morcelé entre les reliefs (Pechs, Clape), le village de pêcheurs qui s’enroule autour de son Château depuis le XIème siècle, et la plage des Chalets, urbanisée dès les années 1850 dans le cadre d’un tourisme familial et spontané. Entre le village et les Chalets s’étend un vaste espace marécageux, recouvert d’eau lors des entrées maritimes et où serpente un chemin que les Gruissanais nomment « la piste ».
Au début des années 1960, l’Etat engage une politique d’aménagement du littoral destinée notamment à capter les flux touristiques en direction de l’Espagne. Pour ce faire la mission interministérielle d’aménagement touristique du littoral Languedoc-Roussillon dite «Mission Racine», est créée en 1963. Elle réalisera la Grande Motte, le Cap d’Agde, Port Leucate, Port Barcarès, Saint-Cyprien et Gruissan. Le port de Gruissan verra ses premiers touristes arriver en 1976…
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 4

Extension à pied

A partir de ce point, une fois passé le pont, si vous souhaitez longer le port de plaisance, continuez à pied juq'au bout de la promenade du Grazel puis vous retrouverez le parcours vélo. Sinon poursuivez votre circuit.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 5

Place des menhirs

Des œuvres d’art à la plage
Dès la conception du port de plaisance à la fin des années 60, dans le cadre de la mission d’aménagement du littoral languedocien (mission Racine), un budget dédié aux œuvres d’art est prévu. Les architectes intègrent des œuvres pour décorer les quais et embellir le port et créer un cadre propice au repos à la découverte.
A Gruissan, Raymond Gleize, l’architecte responsable de l’aménagement, choisit d’installer sur le quai d’honneur de la nouvelle station, des sculptures d’un artiste d’origine polonaise, Shamaï Haber, avec qui il entretient des relations amicales. En 1975 il lui commande les Menhirs que vous avez devant vous aujourd’hui.
Shamaï Haber est un artiste original. Pour lui La sculpture a toujours une fonction. Son destin est architectural. « Ce qui m’intéresse, ce n’est pas de décorer des bâtiments, mais de sculpter des villes. »
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 6

Etang du Grazel

A remplir
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 7

Le pont du canal

Vous voici au milieu du canal reliant l’étang de Mateille et l’avant-port de Gruissan.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 8

Plage de Mateille

Une plage avec vue
En poursuivant la route cap à l’est, vous pouvez atteindre la plage de Mateille. On y accède par une petite route à travers le lido. C’est une plage sauvage, un site naturel classé par le Conservatoire du littoral. Elle tire son nom de l’occitan ‘mata’ qui désigne des terrains couverts de broussailles. Allez y faire un tour un autre jour, vous ne serez pas déçus ! Elle s’étend sur 1.2km jusqu’au quartier des Ayguades et offre une vue étonnante lorsque le ciel est dégagé,
- Au Sud-Est sur le cap Creus (Espagne) et les Albères
- Au Sud sur la falaise de Leucate
- Au sud-ouest sur le Canigou qui domine la plaine du haut de ces 2784 mètres et les derniers contreforts des Corbières,
- A l’ouest sur le massif de la Clape
- Au nord sur le mont Saint-Loup d’Agde.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 9

Etang de Mateille et des Ayguades

Jusqu'aux années 70, il n'y avait qu'un étang celui de Mateille avec au Sud deux petits étangs annexes. Ensuite, le creusement du port de Gruissan et la création de l'étang artificiel des Ayguades ont profondément modifié la zone. Le biotope de l'étang et des dunes de Mateille est protégé du fait de la présence d'espèces végétales remarquables: Echinophore épineuse, Panicaut des dunes, Statice fausse-vipérine, Statice raide.
On y trouve également une espèce de lézard rare et menacée, le lézard Ocellé, caractéristique des milieux méditerranéens. C'est le plus grand lézard de France reconnaissable à sa robe d'écailles noires et jaunes sur le dos et ses ocelles bleus sur les flancs. Un cheminement piétonnier vous amène entre étangs et plage jusqu’au quartier des Ayguades pour une belle  balade naturaliste. Appareil photo et zoom macro recommandés !
L’étang de Mateille est également un lac marin particulièrement adapté à la pratique des activités et loisirs nautiques dans un environnement préservé et sécurisé. Idéal pour faire ses premiers pas en planche à voile, Paddle...
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 10

Les Ayguades

Un quartier nature
Face à vous sur votre droite, le quartier des Ayguades. C’est un espace de pleine nature entre mer et massif de la Clape et qui possède en son sein deux étangs. Ici la plage est toujours à portée de tongs ! Elle offre une promenade en bord de mer de plusieurs kilomètres. Le sable y est fin, l’eau claire est peu profonde ce qui en fait une plage idéale pour les familles.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 11

Tintaine

Imaginons le littoral au temps de la Rome antique
Depuis le début du XX° siècle, on pense que le port de Narbonne, comme à Rome, avait une vaste étendue suburbaine dans les marécages sur les étangs qui servait de port urbain fluvial.
A la fin du Ier siècle de notre ère,  la modification du lit de l’Aude en raison de l’ensablement, rend nécessaire d'aménager ou de développer de nouveaux avant-ports, mais lesquels ???
De nombreux arguments sont en faveur des sites du Bouis et surtout du domaine de Tintaine car on y a retrouvé une forte concentration de mobilier antique, des structures considérables, on peut y voir sur la façade actuelle une sorte d'écusson représentant un bateau et plusieurs épaves ont été trouvées dans l’étang de Mateille tout proche. On y a relevé des vestiges d’un soubassement fait de Chaux et de riz qui permet d’imaginer des fondations pour une tour romaine ; peut -être un phare pour les bateaux à l’entrée d’un ancien port.qui pourraient appartenir à ceux d'un phare Romain car on sait que le site était au cœur d’une grande crique abritée des vents par les collines et les falaises de la Clape que venait battre la pleine mer à l'époque. Dans la parcelle qui domine l’étang, de nombreux dolia permettent de supposer la présence d’un entrepôt : établissement agricole avec un chai ou  site lié au commerce du vin en vrac en raison de sa proximité avec l’étang et le port?  Le mystère demeure et la finalité de cette occupation reste partagée entre un véritable port de commerce ou un lieu d'escale.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 12

Domaines de la Clape

Un vignoble né d’un mythe
La légende sur l’arrivée du vin dans notre région est liée à une « histoire d’amour ». En l’an 280, Hercule s’arrête à Narbonne. Il a dans ses bagages un cep de vigne qui vient d’Espagne et qu’il offre au Roi Bebris, son hôte, en hommage à sa fille Pyrée. Le coup de foudre est immédiat et le mariage des amoureux est annoncé. Mais la colère de Jupiter est terrible : il exige le départ d’Hercule la nuit précédant le mariage car celui-ci n’a pas terminé tous les travaux dont il avait la charge. Cette fuite secrète tue Pyrée ... Désespérée par le départ d’Hercule, elle part vers le sud à sa recherche et s’écroule d’épuisement. Des bergers trouvent son corps dans des montagnes qu’on appelle depuis les Pyrénées. Le cep de vigne est planté à sa mémoire et devient l’ancêtre du vignoble de La Clape. Aussi, si vous grimpez vers le Planal de la Passe, vous pourrez même croiser quelques plants de vignes sauvages, peut être un héritage de cet étrange passé.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 13

Paysages de lagunes

Sur l’immense complexe lagunaire de Gruissan, ou s’entremêlent canaux et étangs, berceaux d’une biodiversité extraordinaire, le pêcheur n’a que l’embarras du choix pour se balader, en bordure des prés-salés et des champs de salicorne, histoire d’y surprendre canne en main, loups, mulets ou daurades que la richesse du milieu attire ici sans relâche. Fort de différentes techniques de pêche, il est le maître des lieux et communique via un langage au combien particulier dont seuls les gruissanais ont le secret.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 14

l'Histoire des pêcheurs au fil des siècles

Pêcheur un jour, pêcheur toujours…tel pourrait être l’adage qui résume l’histoire des pêcheurs de Gruissan. De pères en fils ils ont traversé les siècles, guidés par une passion ancestrale et un savoir faire naturel. La plupart des quartiers du vieux village, comme celui de la Vendée, se souviennent encore de la vie animée des pêcheurs et de leurs familles. Dès le Moyen Age, ces capitaines au long cours bravaient courageusement les éléments à bord de leurs embarcations, usant de techniques de pêche, comme « les bateaux bœufs » parfois controversées…
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 15

La halle aux poissons

C’est un des lieux incontournables du village : la Halle aux poissons se transforme le matin en vitrine de la pêche réalisée à Gruissan, en mer et dans les étangs. Située en bordure du chenal menant à la mer et du petit port, elle est en effet une fenêtre ouverte sur le travail des pêcheurs locaux. Elle joue aussi les baromètres pour évaluer la richesse de nos eaux maritimes. Ils sont au total 8 patrons pêcheurs à se partager les étals de la Halle, ouverte tous les jours de Pâques à la Toussaint, le matin. La Halle ouvre également « en fonction de la pêche réalisée » : « Celui qui prend du poisson est libre de s’y installer ». Les pêcheurs présents se complètent, certains travaillant à la mer, d’autres en eaux intérieures, en étang. Jamais l’expression « du producteur au consommateur » n’a été aussi juste. Une fois la pêche du jour prélevée, le poisson est vendu sur place dès 9 heures. Les « spécialités » de l’Ayrolle ? Le loup, la daurade, le mulet et l’anguille. De quoi ravir les amateurs de poisson frais ! Une quinzaine de pêcheurs – un peu moins durant l’été – pratiquent leur art en continu. « La seule pause, c’est de mi-janvier à mi-février, période durant laquelle le poisson se reproduit ». Chaque pêcheur installe ses filets où il veut, à condition de rester à distance raisonnable (une centaine de mètres) de ses confrères de l’étang. Et le poisson est au rendez-vous.
En automne et en hiver, certains patrons pêcheurs sont basés à l’Ayrolle, avec un espace de travail plus restreint mais qu’ils apprécient tout autant : « une profession qui se modernise dans sa façon de pêcher avec des jeunes qui n’hésitent pas à se lancer dans le grand bain ». Tant mieux pour Gruissan : encadrée par les sages, une génération de gardiens des eaux se lève.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 16

Chenal du Grazel, construction et rôles

Le canal du Grazel (long de 2,5 km)  permet la communication de l’étang de Gruissan avec la mer.  A l'époque romaine, il existait un grau naturel au débouché de l'étang de Gruissan (Grau du latin Gradus qui signifie passage) qui permettait le passage des navires vers les ports de Narbonne.  On a d’ailleurs retrouvé au début du siècle dernier dans le chenal actuel, 2 épaves antiques dont les cargaisons contenaient des restes d'amphores, des fragments de céramique, des objets métalliques en bronze, en plomb, un reste de fléau de balance et une centaine de monnaies.
Ensablé au XIXe siècle, il a été canalisé vers 1895 afin de redonner aux pêcheurs de Gruissan l'accès à la mer. L'ancien grau se situait plus au sud et était associé à un ouvrage de surveillance de la côte, le Signal du Cap Montolieu qui devait se situer sur l’île Saint Martin, au dessus des actuels salins. Bâti au XVIII° siècle, il protégeait  la côte des nombreuses incursions anglaises.

Laissez-nous vous inspirer
pour ne rien manquer

Pour vivre pleinement votre odyssée, nous avons sélectionné pour vous

Étapes incontournables

Expériences

Adresses recommandées

Prestataires associées

Attraits touristiques

Balades & Randos

Recommandations

Vêtements à prévoir selon la saison
•          1 chapeau, ou casquette, ou foulard
•          Coupe vent
N’oubliez pas
1 paire de lunettes de soleil de bonne qualité (protection niveau 3) couvrant bien les côtés + crème solaire avec un bon indice de protection et écran labial
Un produit anti-moustique
Votre appareil photo et une paire de jumelles
Préservez la nature et l’environnement!
- A vélo, le port du casque est fortement recommandé
- Respectez les propriétés privées et les zones cultivées
- Refermez les barrières
- Evitez la cueillette sauvage de fleurs, fruits et champignons
- Apprenez à connaitre la faune et la flore surtout dans les espaces sensibles pour mieux les préserver
- Gardez vos détritus ou utilisez les poubelles mises à votre disposition sur le parcours
- Tenez les chiens en laisse
- Informez-vous des règlements d’accès aux réserves naturelles et aux parcs naturels.
- Renseignez vous en période de chasse auprès de la commune pour connaitre la règlementation et les lieux sensibles
Vous profiterez mieux de la nature tôt le matin ou en fin d’après-midi