La route bleue de l'ile de Saint-Martin, offre un parcours aux multiples facettes dans une succession de paysages extraordinaires entre nature, culture et histoire: les salins à l'est, le site antique de Saint-Martin le Bas, les calanques abruptes de la barre de l'Evêque à l'ouest, le rivage lagunaire de l’étang de Campignol et la percée vers Narbonne au nord. 
La route bleue de l'ile de Saint-Martin, offre un parcours aux multiples facettes dans une succession de paysages extraordinaires entre nature, culture et histoire: les salins à l'est, le site antique de Saint-Martin le Bas, les calanques abruptes de la barre de l'Evêque à l'ouest, le rivage lagunaire de l’étang de Campignol et la percée vers Narbonne au nord. 

Pourquoi ce départ?

À vivre

11
Étape(s)
0
Expérience(s) ou
Incontournable(s)
5
Circuit(s)

Pour qui ?

Les + du parcours

- La rencontre avec les pêcheurs de l’étang
- L’immersion dans une nature sauvage et préservée
- L’observation des vols d’oiseaux migrateurs au printemps
- La découverte des savoir-faire des sauniers
- Une plongée dans l’histoire des ports antiques de Narbonne
- Des étapes du parcours jeu pour amuser les enfants.

M'y rendre

Expériences phares

VTT/VTC
2h

Niveau facile avec quelques passages sportifs de moyenne difficultés

Terrain
Nature
Distance
14km
Dénivelés
+75m | -75m
En boucle
Oui
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 1

Point de départ - Parking Avenue Azibert

Vieux port de Gruissan
Depuis le pont qui enjambe le canal du Grazel, on aperçoit le vieux port de pêche de Gruissan. C’est au matin qu’il faut venir à la rencontre des pêcheurs qui rentrent. Aux beaux jours, ils pratiquent plutôt la pêche en mer. Toute l’année ils vendent la pêche du jour sur les quais et à la halle de la pêche.
Après le pont prendre sur la gauche la direction de l’Ayrolle. Le  site des Salins de Gruissan est sur votre gauche.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 2

Les salins de Gruissan


Les salins de Gruissan
Des salines existaient autour de la lagune dès l’antiquité. Sous la domination romaine et pendant tout le Moyen-âge (période durant laquelle certaines croyances mystiques attribuent au sel des pouvoirs insoupçonnés) , le sel constituait une des richesse s de la région et faisait l'objet d'un intense trafic. L'exploitation  du sel sur l'île de Saint-Martin débute au XXe siècle, en 1910. Des digues sont construites pour protéger les partènements et le salin des coups de mer, les roches utilisées provenant des carrières toutes proches de Gamarre et Graniès. Aujourd’hui les salins fournissent du sel sous différentes formes pour des utilisations variées. L’entretien des salins permet le développement d’un réservoir de biodiversité unique et permet la nidification des oiseaux migrateurs. Plus de 200 espèces d’oiseaux, de plantes et plus de 750 flamants se partagent ce site exceptionnel.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 3

Poste d'observation des oiseaux migrateurs

Derrière l’ancienne station de pompage, c’est LE Point d'observation de migration des oiseaux AU PRINTEMPS. Par vent de nord ouest / Tramontane ou Cers, les oiseaux volent bas. C’est le bon moment pour les voir passer sur les étangs à basse altitude, surtout le matin.  Lorsque le vent se pose, les oiseaux changent de couloir de vol pour se diriger au dessus des Corbières. Les étangs de Gruissan, reconnus zones humides d'intérêt international, abritent une biodiversité exceptionnelle.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 4

Village des pêcheurs de l'Ayrolle

Des cabanes autour d'un petit port des années 80 où les pêcheurs dits de petit métier perpétuent la tradition de la pêche artisanale. Au fil des saisons, ils exploitent les eaux lagunaires, à bord de leur barque à la recherche de loups, mulets, dorades, soles, barbus et anguilles.

La pêche se pratique surtout grâce à des barrages de filets appelés pantannes. Les pêcheurs tirent au sort leurs emplacements respectifs, ils établissent un barrage de filets en un endroit peu large et profond. Ces filets, les pantannes, sont formés de deux longs et larges bras au milieu desquels s'ouvre une nasse à poches de plus en plus exiguës. A l’automne, le poisson préfère passer en mer (moins sensible aux basses températures) et  veut quitter les étangs. Il se heurte aux barrages de pantannes, croit trouver un passage par les ouvertures des nasses, y pénètre et reste prisonnier.
Aujourd’hui encore les filets sont fabriqués par les pêcheurs. Ils utilisent des mailles plus ou moins grandes selon la saison.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 5

Les Fouilles archéologiques

Imaginer le port antique de Gruissan
Le port de Narbo Martius  au 2° siècle avant JC est un des plus grands centre de commerce de tout l’empire romain, après celui d’Ostie à Rome. Le trafic est intense. Les bateaux de haute mer accostent à Saint Martin pour charger ou décharger leurs marchandises. Des bateaux à fonds font la navette jusqu’au port de Narbonne et retour. Plusieurs débarcadères maillent la lagune. Les marchandises proviennent de toute la Méditerranée : vin, métaux, huile d’olive, et même des objets précieux que l’on retrouve parfois dans de luxueuses villas  de la ville et des environs.
L’établissement antique de Saint-Martin-le-Bas, qui s’étend sur au moins 3 ha, est adossé au versant sud de l’île, à environ 300 m du rivage actuel de l’étang de l’Ayrolle. Il s’agirait d’un vaste établissement à vocation de préfecture maritime où se réglaient toutes les démarches des navires entrant dans la vaste zone lagunaire du port de Narbonne. Dans la deuxième zone de fouilles près du rivage, se tenait le phare ou signal qui guidait les navires depuis la haute mer et assurait  les communications avec les autres points de surveillance qui bordaient la lagune (Peyriac de Mer, Bages...) en cas d’attaque venant de la mer.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 6

Variante VTT

Parking proche du domaine Bel Evêque (Pierre Richard). Prendre le sentier qui monte et longe la Combe de l’Abeille (Latitude : 43.088181 | Longitude : 3.056203).
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 7

Barre de l'Evêque

Baro ou Bàrro en occitan a le sens  « bande de terrain de forme allongée » par contre en ancien occitan barra désignait une sorte de péage, un droit de circulation qui permettait d’entretenir les lieux. Rappelons que les évêques de Narbonne ont été les propriétaires du château de Gruissan et alentours depuis le début du moyen-âge. Depuis cette crête calcaire et pierreuse, vues aériennes sur l’étang de Campignol et plus loin sur celui plus vaste de l’Ayrolle. Les panoramas plus lointains s’entrouvrent également vers les Pyrénées, les Corbières et l’étang de Bages-Sigean. Ces mêmes étangs sont barrés transversalement par un étroit segment de terre où l’on devine la voie ferrée et le canal de la Robine.
 
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 8

Pont jaune

Le pont jaune est l’ancien pont en fer de Gruissan. Il a été déplacé le 29 juillet 1986 depuis le village jusqu’ici pour permettre le passage du Canal Sainte Marie.
Après le pont jaune suivre à droite le chemin qui longe l’étang de Gruissan. Un peu plus loin, vous trouverez des panneaux explicatifs sur la faune et la flore des étangs de Gruissan. Avec un peu de chance, vous apercevrez de nombreuses colonies d’oiseaux. A vos appareils photos !
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 9

Foncaude

Un lieu qui témoigne d’un passé agricole et pastoral
Proche de l’aire de pique-nique et uniquement après les périodes de pluie, vous pourrez observer une résurgence d’eau sur le Pech de Foncaude. Le nom dérive de l’occitan Fount caudo et signifie « fontaine chaude». Pech est également un mot occitan venu du latin que l’on retrouve sous d’autres formes dans d’autres régions come en Auvergne : le Puy.et qui signifie une hauteur, une colline, une montagne...
La source de Foncaude doit son nom à sa température élevée de 16-17ce qui présume d'une origine profonde de la nappe. Au XVIII° siècle, dans le secteur et ses proches alentours, existaient trois fermes, bergeries ou métairies (la bergerie de Foncaude, la ferme du Pas de Lascarettes et celle de la Martouye). Aujourd’hui abandonnées et en ruines, elles témoignent d’une activité pastorale et agricole importante. Vous pouvez voir celles de la bergerie de Foncaude en borure des vignes. Le bassin situé en bordure de l’étang, dans un espace clôt, a été créé dans les années 80 par les pêcheurs de Gruissan, et servait à l'élevage des poissons. Abandonné, c'est maintenant un espace protégé de reproduction pour le Canard Colvert et la Foulque Macroule.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 10

Les étangs de Gruissan

Un vaste complexe entre terre et eau
L’étang de Gruissan couvre une surface de 145 ha. Sa profondeur moyenne y est de 55 cm avec un maxima à 1m20. Il communique avec la mer par le chenal du Grazel au bout duquel commence le quartier des " chalets de Gruissan ". Le plan d’eau fait partie des cinq étangs qui couvrent le tiers de la ville de Gruissan. Tous sont sites "Natura 2000", au titre de la directive "Oiseau et Habitat" et depuis février 2006, ils ont obtenu le label RAMSAR et sont reconnus zones humides d’Intérêt International.
Ils appartiennent à un vaste complexe lacustre et lagunaire du Parc naturel régional de la Narbonnaise ; complexe qui s’étend de la périphérie de Narbonne au nord jusqu’au plateau de Leucate au sud. Ce territoire fait d’eau douce ou saumâtre, parsemés d’îles, est le vestige de l’ancien golfe antique qui baignait Narbonne à l’époque romaine. Il fut comblé au Moyen Âge quand l’Aude fixa son cours plus au nord.
location_on

L'Odyssée - Gruissan

Étape 11

Retour - Parking Avenue Azibert

Fin de la balade.

Laissez-nous vous inspirer
pour ne rien manquer

Pour vivre pleinement votre odyssée, nous avons sélectionné pour vous

Étapes incontournables

Expériences

Adresses recommandées

Prestataires associées

Attraits touristiques

Balades & Randos

Recommandations

Vêtements à prévoir selon la saison
- 1 chapeau, ou casquette, ou foulard
- 1 bonnet, ou bandeau en polaire et/ou un tour de cou
- 1 paire de gants chauds
- Coupe vent
N’oubliez pas
- 1 paire de lunettes de soleil de bonne qualité (protection niveau 3) couvrant bien les côtés + crème solaire avec un bon indice de protection et écran labial
- 1 gourde isotherme ou simple bouteille d’eau
- Un produit anti-moustique
- Votre appareil photo et une paire de jumelles
Facultatif : matériel de peinture, paire de bâtons de marche...
Préservez la nature et l’environnement!
- A vélo, le port du casque est fortement recommandé
- Respectez les propriétés privées et les zones cultivées
- Refermez les barrières
- Evitez la cueillette sauvage de fleurs, fruits et champignons
- Apprenez à connaitre la faune et la flore surtout dans les espaces sensibles pour mieux les préserver
- Gardez vos détritus ou utilisez les poubelles mises à votre disposition sur le parcours
- Tenez les chiens en laisse
- Informez-vous des règlements d’accès aux réserves naturelles et aux parcs naturels.
- Renseignez vous en période de chasse auprès de la commune pour connaitre la règlementation et les lieux sensibles
Vous profiterez mieux de la nature tôt le matin ou en fin d’après-midi